Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Elections à la FIFA: Infantino lance sa campagne dans les Caraïbes

Elections à la FIFA: Infantino lance sa campagne dans les Caraïbes

FIFA

Le candidat suisse a présenté ses propositions aux membres de l’Union caribéenne de football dimanche dernier.

Les candidats accélèrent le rythme de leurs campagnes électorales respectives un peu plus d’un mois avant la tenue des élections pour la présidence de la FIFA. Le Suisse Gianni Infantino s’est rendu pendant le weekend aux Caraïbes pour expliquer son programme à la tête de FIFA pendant les quatre années à venir, s’il est élu. Le principal axe de son projet politique pour le football mondial est d’accroître l’enveloppe consacrée au développement de la discipline. Au terme des discussions M. Infantino a dit avoir eu de bons retours de la base.

Le président de l’Union caribéenne de football (UFC) ne s’est pas prononcé sur le candidat que l’association allait supporter lors des élections du 26 février. Encore qu’il faudrait que l’UFC – qui possède 25 voix pour le scrutin – décide de soutenir collectivement un candidat. Cela dit, le président de la fédération des Barbades a d’ores et déjà indiqué qu’il voterait pour Infantino. Une décision rarissime dans le milieu du football où tous les acteurs préfèrent garder leurs intentions secrètes jusqu’au dernier moment.

Gianni Infantino est l’actuel secrétaire général de l’UEFA. Il doit faire face à quatre autres candidats à l‘élection à la présidence de la FIFA que sont le Sud-africain Tokyo Sexwale, le Français Jérôme Champagne, le Barheini Cheihh Salman et le Jordanien Ali. Les deux derniers candidats ont d’ores et déjà engagé leur campagne en Afrique. Le Prince Ali a notamment rencontré les responsables de fédérations d’Afrique de l’Ouest tandis que le “Cheikh Salman”: a signé un accord de partenariat avec la Confédération africaine de football au nom de la fédération asiatique. Un fait de campagne pour ses concurrents même si lui-même et la CAF s’en défendent.