Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

L'industrie cacaoyère nigériane dans la tourmente

L'industrie cacaoyère nigériane dans la tourmente

Nigéria

Le cacao nigérian traverse une période trouble. La chute du naira ainsi que la hausse du prix du haricot n’arrangent pas les choses.

L’industrie cacaoyère nigériane est dans la tourmente. A tel point que la fermeture de plusieurs usines est même envisagée. La première puissance économique du continent est frappée par la hausse du coût des haricots crus. Cette situation est couplée avec une forte dépréciation du naira. Ce qui rend peu attractive l’exportation du beurre de cacao.

Pour l‘économiste nigérian Bismarck Rewane, la chute du naira rendra difficile le maintien des broyeuses, même si un taux de change faible est bon pour les exportateurs. L‘économiste de dire ceci :

L'équipement qu'ils utilisent (les broyeurs) est importé. Les pièces de rechange sont importées et si la valeur de la monnaie se déprécie, ils auront besoin de plus de nairas.

“L‘équipement qu’ils utilisent (les broyeurs) est importé. Les pièces de rechange sont importées et si la valeur de la monnaie se déprécie, ils auront besoin de plus de nairas pour acheter les dollars, afin d’acheter ces pièces de rechange. Mais de façon générale plus la monnaie du pays est faible, plus attrayants seront les produits locaux.”

La majeure partie des produits du cacao est exportée vers l’Asie et l’Europe. Seule une quantité infime est consommée sur place.

Voir plus