Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Des activistes nigérians redoutent l'arrestation de l'ancien président Goodluck Jonathan

Des activistes nigérians redoutent l'arrestation de l'ancien président Goodluck Jonathan

Nigéria

D’après le Comité pour la défense de la démocratie (CDD), le gouvernement voudrait s’appuyer sur une affaire relative à un contrat d’armement de 2,1 milliards de dollards pour arrêter l’ancien chef de l’Etat.

Comrade Akindele Lawson, le secrétaire à la communication du CDD invite le président Buhari à cesser de brimer son prédécesseur. D’après lui, le chef de l’Etat devrait plutôt renforcer les acquis démocratiques comme il l’avait promis durant sa campagne électorale.

Il a souligné que le président continuait à regarder dans le rétroviseur. Selon lui, c’est dangereux pour le climat social d’autant plus que les changements promis se font encore attendre.

Injustice

Au sujet de l’armement des forces armées nigérianes, il a fait remarquer qu’il serait injuste de dire que le précédent régime n’a pas équipé l’armée. “ Malgré les difficultés que le gouvernement de Jonathan a eues pour s’approvisionner en armes du fait de l’embargo de certains pays occidentaux, il faut reconnaitre les efforts faits pour équiper l’armée. La marine, l’armée de l’air et de terre ont reçu des équipements pour lutter contre les insurgés vers la fin du mandat de Jonathan.” Affirme-t-il.

Malgré les difficultés que le gouvernement de Jonathan a eues pour s'approvisionner en armes du fait de l'embargo de certains pays occidentaux.

Les activistes ont défié le gouvernement de démontrer que ce ne sont pas les armes achetées par le président Jonathan qui servent actuellement dans la lutte contre Boko Haram. D’autant plus qu’il n’y a eu aucun achat d’armes depuis l’arrivée au pouvoir du président Buhari.

Voir plus