Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Burkina Faso : les nationalités touchées par l'attaque terroriste

Burkina Faso : les nationalités touchées par l'attaque terroriste

Burkina Faso

Au moins 14 étrangers figurent parmi les 29 victimes de l’attaque jihadiste de Ouagadougou, a affirmé à l’AFP dimanche le ministre de l’Intérieur burkinabè Simon Compaoré, précisant que sept corps étaient encore “non-identifiés”.

Selon le décompte fait par le ministre, 8 Burkinabé, 4 Canadiens, 3 Ukrainiens, 2 Français, 2 Portugais, 2 Suisses et un Néerlandais ont été tués. Le Premier ministre canadien Justin Trudeau avait affirmé que 6 Canadiens avaient été tués mais il possible que parmi ces 6 morts certains figurent parmi les non-identifiés ou aient une double nationalité.

En outre, trois jihadistes, “deux à la peau blanche et un à la peau noire” ont aussi été tués, selon M. Compaoré. “Au stade actuel de l’enquête, on ne peut pas savoir le nombre exact de jihadistes”, a souligné le ministre, interrogé sur les témoignages faisant état d’un nombre plus important que trois.
“Le ratissage continue, 129 hôtels ont été fouillés”, a-t-il ajouté.

Concernant l’enquête, “les jihadistes sont allés prier dans une mosquée derrière l’hôtel (—mosquée communément appelée Wahabiya ndlr—)”, a-t-il déclaré, évoquant la possibilité que les jihadistes aient procédé à un repérage des lieux “peut être avec des complicités”.

Le café Cappuccino, où il y a eu le plus de victimes, est un “coin fréquenté par des étrangers. Si l’intention était de faire suffisamment mal aux étrangers c’est là où on peut trouver un nombre conséquent d‘étrangers”, a-t-il poursuivi.

Les “jihadistes sont arrivés avec trois véhicules. Et ce sont eux qui y ont mis feu pour brouiller les indices”, a-t-il ajouté. L’attaque a été revendiquée par le groupe jihadiste Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi), qui l’a attribuée au groupe Al-Mourabitoune du chef jihadiste Mokhtar Belmokhtar, selon SITE, une organisation américaine qui surveille les sites internet islamistes.

Voir plus