Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Ghana : la troisième tranche du programme d'aide approuvée

Ghana : la troisième tranche du programme d'aide approuvée

Ghana

Le FMI a approuvé le déblocage d’une troisième tranche du programme d’aide au Ghana. L’institution n’a pas manqué d’appeler ce pays d’Afrique de l’Ouest à renforcer sa politique d’assainissement budgégtaire afin de freiner la hausse de la dette publique.

Cette nouvelle tranche d’un montant  de 114,6 millions de dollars porte le total des décaissements du FMI en faveur du Ghana à 343,7 millions de dollars depuis l’accord d’une assistance financière conclu en avril 2015 entre les deux parties.

« Les autorités devraient poursuivre leurs efforts d’assainissement budgétaire. À cet égard, il est essentiel que le gouvernement s’engage dans une politique de contrôle des dépenses à travers le maintien de la masse salariale dans les limites prévues par le budget de l’État, la réduction des dépenses discrétionnaires et  la sauvegarde des dépenses prioritaires », a souligné le FMI dans son communiqué.

L’institution a également appelé les autorités à approfondir le marché de la dette intérieure, tout en recommandant la promulgation dans les plus brefs délais d’une nouvelle loi bancaire qui est actuellement en cours d’examen au Parlement, en vue de préserver la stabilité du secteur financier dans un contexte de détérioration de la qualité des actifs des banques.

Le PIB du Ghana a crû de quelques 7,5% par an au cours de la décennie 2003-2012, grâce notamment à d’importantes exportations d’or, de cacao et aussi de pétrole que le pays a commencé à produire en 2010. Ce pays considéré comme l’une des démocraties les plus stables en Afrique, connaît des difficultés économiques depuis 2013 en raison de  la forte dégradation des comptes publics : déficit budgétaire, inflation au-dessus des prévisions officielles et ratio dette-PIB d’environ 70%.
  

Voir plus