Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

AGOA: Afrique du Sud et Etats-Unis trouvent un accord

AGOA: Afrique du Sud et Etats-Unis trouvent un accord

Afrique du Sud

L’Afrique du Sud ne sera pas bannie de l’African Growth and Opportunity act (AGOA). La Nation Arc-en-ciel a résolu ses divergences avec les Etats-Unis.

L’Afrique du Sud sera désormais libre d’exporter ses produits agricoles vers la plus grande économie du monde, sans aucune pénalité. Pretoria a accepté de lever les barrières commerciales imposées aux Américains sur l’importation des bovins, poulets, porcins et produits agricoles.

L’ accord a été trouvé in extremis entre les deux parties, malgré le non-respect de l‘échéance fixée par le président américain Barack Obama, au 4 janvier 2016.

L’Afrique du Sud aurait énormément perdu si le “bras de fer” avait persisté, puisque ce pays exporte 160 millions de produits agricoles vers les Etats-Unis. Le ministre sud-africain du Commerce et de l’Industrie, Rob Davies, a dans sa déclaration salué les personnes impliquées dans les négociations et invité les Américains à maintenir indéfiniment l’adhésion de l’Afrique du Sud à l’ AGOA.

“Nous avons réussi à nous entendre sur un certain équilibre et à maintenir l’ouverture du marché avec les États-Unis.”

L’annonce faite par Davies a été accueillie avec soulagement par les producteurs et les entreprises. En particulier, le secteur de l’automobile, BMW et Mercedes souffraient de la fermeture et de l’absence des barrières tarifaires à travers l’AGOA.

Renouvelé en juin par les législateurs américains, l’AGOA élimine les prélèvements sur l’importation de 7000 produits allant du textile aux produits manufacturés. Trente-neuf pays d’Afrique sub-saharienne profitent de cet accord.

Afin de continuer à bénéficier de cet accord de libre-échange, les pays sont tenus de réduire les barrières commerciales aux produits venant des États-Unis, protéger les droits des travailleurs et mettre en œuvre des politiques économiques pour réduire la pauvreté.

Grâce à ce programme d‘échange, l’Afrique du Sud a pu doublé ses exportations vers les Etats-Unis, depuis 2000.

Les exportations agricoles sud-africaines se sont élevées à 154 millions $ pour les neuf premiers mois de l’année dernière, selon les données du Centre du Droit commercial pour l’Afrique australe ,basé à Stellenbosch, près du Cap.

Voir plus