Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Congo-Brazzaville : un collectif de partis d'opposition boycotte la future présidentielle

Congo-Brazzaville : un collectif de partis d'opposition boycotte la future présidentielle

Congo

Un collectif de partis d’opposition au Congo-Brazzaville a annoncé lundi son refus de participer à l‘élection présidentielle dont le 1er tour est fixé au 20 mars prochain.

ll est composé de l’UPRN de Mathias Dzon, l’Udr-Mwinda de Guy Romain Kinfoussia et du Cap de Jean Itadi. Pas possible selon ces acteurs politiques d’organiser un scrutin dans un délai de trois mois. Ils justifient leur position par rapport aux opérations préélectorales nécessaires.
La liste présentée par ces opposants comprend le recensement spécial, la fabrication des cartes d‘électeurs électroniques et la gouvernance électorale. « Participer à une telle élection, c’est accompagner le Président de la république en lui déroulant un tapis rouge. », a déclaré Dominique Foufoudoux, le porte-parole de ce collectif.

Pour ce dernier en effet, « la convocation d’une élection anticipée, n’est pas la voie la mieux indiquée ».
Cet ensemble de partis d’opposition pense que l’urgence est la convocation d’un dialogue national inclusif.
Reste cependant à savoir l’attitude des autres leaders de l’opposition membre de l’IDC et du Frocad. Il s’agit entre autres de joseph Kignoumbi Kiamboungou, député de l’UPADS, premier parti de l’opposition.
La convocation du corps électoral en vue de la présidentielle du 20 mars au Congo-Brazzaville résulte du changement de la constitution après le référendum du 25 octobre dernier.

Participer à une telle élection, c'est accompagner le président de la république en lui déroulant un tapis rouge.

Voir plus