Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Arrestation d'un proche du président Buhari

Arrestation d'un proche du président Buhari

Nigéria

Un proche du président nigérian, Muhammadu Buhari, Lawal Jafaru Isa a été arrêté, mercredi, dans le cadre de l’enquête sur le scandale des ventes d’armes qui implique, notamment, plusieurs pontes de l’ancien régime.

Alors que le jugement pour corruption de personnalités de l’ancien régime se poursuit, c’est au tour du camp présidentiel d‘être touché par le scandale de corruption sur les ventes d’armes qui secoue le Nigeria depuis plusieurs semaines.

L’Agence de lutte contre la corruption a, en effet, déclaré jeudi avoir arrêté un proche du président Muhammadu Buhari, Lawal Jafaru Isa, ancien gouverneur militaire de l’Etat de Kaduna sous le régime de Sani Abacha dans les années 1990. Il était candidat au poste de gouverneur dans l’Etat de Kano pour le Congrès pour le changement progressif (CPC) en 2011, quand Buhari était candidat du même parti à la présidentielle, la même année.

Lawal Jafaru Isa est accusé d‘être impliqué dans une affaire de détournement de fonds dans des contrats d’armement. Selon la commission sur les crimes économiques et financiers (EFCC), le général de brigade à la retraite a été arrêté à son domicile d’Abuja mercredi soir. « Il est vrai que (Lawal Jafaru Isa) a été arrêté », a confirmé Wilson Uwujaren, le porte-parole de l’EFCC, à l’AFP. Il a ajouté que cette « arrestation a un lien avec l’enquête en cours sur l’ancien conseiller national à la sécurité, le colonel Sambo Dasuki ».

Le colonel Dasuki est accusé d’avoir détourné quelques deux milliards de dollars destinés à l’achat d’avions de combat, d’hélicoptères, d’armes, de munitions dans le cadre de la lutte contre le groupe islamiste Boko Haram dans le nord-est du Nigeria.

Des transactions qui n’ont pas abouti alors qu’une partie de l’argent a disparu. Selon l’accusation, cet argent aurait été détourné et aurait servi à financer la campagne électorale de Goodluck Jonathan lors de la présidentielle de mars 2015 qui a porté au pouvoir le président Muhammadu Buhari. L’arrestation de Lawal Jafaru Isa survient au lendemain de l’inculpation, mardi, du chef par intérim de l’opposition, Bello Abba Mohammed, et son fils. Ils sont tous accusés d’abus de confiance et de blanchiment d’argent, suite à ce scandale financier qui n’a pas encore fini de faire des vagues.
Voir plus