Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Tensions entre l'Arabie saoudite et l'Iran

Tensions entre l'Arabie saoudite et l'Iran

Arabie Saoudite

Après l’Arabie saoudite, Soudan et Bahrein ont annoncé ce lundi, avoir eux aussi rompu leurs relations avec l’Iran. La décision de Bahreïn aurait été motivée par “les attaques lâches contre les représentations diplomatiques saoudiennes en Iran et par l’immixtion iranienne croissante et dangereuse dans les affaires intérieures des pays arabes et du Golfe.

Riyad a annoncé dimanche la fin de sa coopération avec Téhéran suite à l’exécution samedi du leader chiite Nimr Bakr Al Nimr.

Adel Al-Jubeir, ministre saoudien des Affaires étrangères déclarait que : “ Nous ne laisserons pas l’Iran ébranler notre sécurité. Nous ne permettrons pas à l’Iran d‘établir des cellules terroristes dans notre pays ou chez nos alliés.”

L’Arabie Saoudite “ exige le départ sous 48H des membres de la représentation diplomatique iranienne” a annoncé le chef de la diplomatie lors d’une conférence de presse dimanche soir à Ryad.

La mise à mort samedi du cheikh saoudien, un critique virulent du pouvoir à Ryad, a suscité de violentes critiques de l’Iran. Des manifestations au cours desquelles l’ambassade saoudienne à Téhéran a été en partie détruite. Par ailleurs, le consulat saoudien a été attaqué dans la ville de Machhad.

« C’est un grand crime que de tuer un homme aussi célèbre, qui promouvait la vertu au détriment du vice et dont la piété était exemplaire. C’est aussi une erreur que de verser du sang puisqu’il y aura tôt ou tard vengeance. Soyez-en sûrs, Dieu va se venger. Dieu ne pardonnera pas que le sang d’un innocent ait été versé » a affirmé l’Ayatollah Ali Khamenei, Guide suprême iranien.

Les experts redoutent désormais une aggravation de la tension entre les deux pays sur d’autres fronts, notamment en Syrie et au Yémen. Les relations entre l’Arabie saoudite sunnite et l’Iran chiite évoluent en dents de scie depuis la révolution islamique iranienne en 1979. Les deux puissances sont souvent en désaccord sur les moyens de régler les crises dans la région et s’accusent mutuellement de chercher à y élargir leur influence. Elles avaient rompu leurs relations diplomatiques de 1987 à 1991, en raison de sanglants affrontements entre pélerins iraniens et forces saoudiennes lors d’un pélerinage à la Mecque en 1987.

Voir plus