Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Bénin : le président du Conseil du Patronat dans la course à la présidence

Bénin : le président du Conseil du Patronat dans la course à la présidence

Bénin

Le président du Conseil du Patronat béninois, Sébastien Ajavon, a annoncé sa candidature à la présidentielle, rejoignant ainsi d’autres hommes d’affaires engagés dans la course au pouvoir.

Sébastien Ajavon va se lancer dans la bataille pour la conquête du pouvoir au Bénin en février prochain. C’est dans le stade Mathieu Kérékou (35000 places) qui a presque affiché le plein que le président du patronat béninois a déclaré publiquement sa candidature. L’homme d’affaires sera l’un des nombreux adversaires de l’actuel Premier ministre Lionel Zinsou candidat désigné du parti au pouvoir, le président Boni Yayi n‘étant pas autorisé par la Constitution à se représenter pour un troisième mandat consécutif. « Je rêve d’un Bénin qui sourit et c’est pourquoi je vous invite à vous tourner résolument vers un avenir clair », at-il déclaré.

Agé de 50 ans, Sénastien Ajavon qui a bâti sa fortune grâce à une société de production alimentaire, va se présenter comme candidat indépendant. Il fait campagne sur la réduction du chômage des jeunes et l’amélioration de l’accès à l‘énergie. Il rejoint ainsi une longue liste d’hommes d’affaires ayant déclaré leur candidature à la prochaine présidentielle. Parmi ces chefs d’entreprise, figure Patrice Talon, principal financier des deux campagnes victorieuses du président Boni Yayi. Accusé de tentative d’empoisonnement contre le Chef de l’Etat en 2013 puis pardonné en 2014, ce richissime homme d’affaires, qui a fait fortune dans la production du coton est l’un des adversaires les plus sérieux du parti au pouvoir. Tous attendent la validation de leur candidature par la Commision électorale autonome qui a fixé la date de dépôt des dossiers au 9 janvier prochain, avant le démarrage de la campagne électorale prévue le 12 février.

Lionel Zinsou, seul contre tous

Mais déjà, la bataille pour la succession de Thomas Yayi Boni s’annonce très rude. Plusieurs personnalités ont déjà affiché leurs ambitions pour succéder à l’ancien président de la Banque Ouest-africaine de Développement (BOAD). Parmi les prétendants les plus importants, l’actuel Premier ministre, Lionel Zinsou, qui vient de sortir indemne d’un accident d’hélicoptère. Neveu de l’ancien président Emile Derlin Zinsou, il a été désigné par les Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE, coalition au pouvoir) pour assurer la continuité. Ce banquier franco-béninois de 61 ans a déjà commencé à préparer le terrain, orientant son discours sur la réduction de la pauvreté et la création d’emplois dans le secteur formel.
« M. Zinsou pour nous est le choix de la raison, car il maintient l’unité nationale », a déclaré le porte-parole du parti au pouvoir.

Outre les hommes d’affaires, Lionel Zinsou fera également face à un ancien ministre de l’Economie et des Finances et ancien président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), Abdoulaye Bio Tchané, qui, après sa tentative infructueuse à la présidenielle de 2011, a déclaré sa candidature. Un autre ancien premier ministre, Pascal Iréné Koukpaki, qui a dirigé le gouverment de Yayi Boni de mai 2011 à Août 2013, a lui aussi annoncé son intention de se présenter. Il est considéré par certains comme l’un des favoris de cette présidentielle

Voir plus