Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'armée camerounaise célèbre ses victoires sur Boko Haram

L'armée camerounaise célèbre ses victoires sur Boko Haram

Boko Haram

Le nouvel an 2016 a été l’occasion, pour les autorités camerounaises, de fêter avec les troupes au front le déclin de Boko Haram sur le plan militaire.

Le long de la ligne de front dans l’extrême-nord du pays, les troupes ont eu droit à des réjouissances pour célébrer l’affaiblissement du groupe djihadiste sur le plan militaire.

A Kidimatari, localité située à moins d’un kilomètre de la frontière nigériane, le ministre de la Défense accompagné de l‘état-major des armées a fêté le nouvel an avec les soldats. Une première depuis le début de ce conflit.

“Nous sommes heureux de vous trouver avec le moral, à vous entendre chanter, on oublie un peu la guerre”, a déclaré Joseph Beti Assomo, ministre de la Défense.

Il a également salué le courage des populations civiles, principales victimes des insurgés. A travers les comités de vigilance mis en place, elles participent à la traque des kamikazes.

“C’est l’occasion également pour nous de porter un message de réconfort, de condoléance et de soutien à ces populations, les populations civiles qui, aux côtés des forces de défense et de sécurité, apportent une contribution remarquable à la lutte contre Boko haram.”

Depuis juillet 2015, le Cameroun a été la cible de près d’une vingtaine d’attaques kamikazes, pour un bilan de plus de 100 morts. Dans la plupart des cas, ce sont des jeunes filles qui ont été utilisées par les djihadistes pour déclencher les charges explosives.