Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Salif Diallo, ex-bras droit de Compaoré élu à la tête du Parlement burkinabais

Salif Diallo, ex-bras droit de Compaoré élu à la tête du Parlement burkinabais

Burkina Faso

Salif Diallo, ex-bras droit du président déchu Blaise Compaoré, a été élu président du nouveau Parlement du Burkina Faso.

Salif Diallo, ex-proche de Blaise Compaoré est devenu la deuxième personnalité du Burkina Faso après avoir été élu par ses pairs députés, président de l’Assemblée nationale.

L’homme est un cadre au sein du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), le parti du nouveau président, Roch Marc Christian Kaboré. Parti sous la bannière de laquelle il s’est présenté aux législatives. Salif Diallo a obtenu 78 voix sur les 127 qui composent l’Assemblée nationale. L’homme avait occupé divers postes sous le président Compaoré, avant de tomber en disgrâce avec lui.

Le MPP a raflé 55 sièges lors de l‘élection législative du 29 Novembre dernier.
Une demi-douzaine de petits partis ont formé un groupe de 14 membres au parlement et ont annoncé leur ratachement au MPP.

Le nouveau Parlement remplace le Conseil national de la transition, l’Assemblée temporaire organisée après la chute de l’ancien dirigeant Compaoré.

Considéré comme le lieutenant le plus fidèle de Compaoré depuis les années 1990, Diallo était le directeur de cabinet de l’ex-homme fort de Ouagadougou. Avant de collaborer avec l’ancien pouvoir de Ouaga, Salif Diallo a été Secrétaire pendant la période révolutionaire de 1983 à 1987.

Voir plus