Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Quelques temps forts du sports africain en 2015

Quelques temps forts du sports africain en 2015

Rétrospective : retour sur l'année 2015

Les plus grands noms du sport africain ont brillé sur tous les terrains au cours de cette année 2015 qui s’achève. Leur talent et leur dextérité dans les sports collectifs et individuels leur ont permis de décrocher de nombreux lauriers sur la scène continentale et mondiale.

L’année 2015 a vu la Côte d’Ivoire de Yaya Touré et Gervinho monter sur la plus haute marche du football africain lors de la CAN organisée en Guinée Equatoriale. Après 23 années de disette, les éléphants ont remporté leur second titre de champion d’Afrique. Une victoire au bout du suspense, face à un autre ténor du football africain, le Ghana. Score final : 9 tirs au but contre 8.

La coupe d’Afrique des nations U20 qui a eu lieu en mars au Sénégal, a vu le Nigeria, l’une des meilleures nations de la catégorie, décrocher sa septième couronne continentale. Les Flying eagles ont dominé le pays organisateur en finale sur la plus petite des marges, 1 but à 0. Le Ghana, autre grosse pointure dans cette catégorie, s’est contenté de la 3e place. 4e place pour le Mali, synonyme de qualification pour la coupe du monde.

Et ce sont les Aiglons du Mali qui ont réalisé la meilleure performance africaine lors de cette coupe du monde des U20. Emmenée par son attaquant Adama Traoré auteur de 4 buts, la sélection malienne est montée sur la troisième marche du podium.

La coupe du monde U17 quant à elle a permis à la planète foot de découvrir les qualités de buteur du jeune attaquant nigérian Victor Osimhen. Principal artisan de la victoire finale de sa sélection, il a décroché le soulier d’or grâce à ses 10 réalisations. Nouveau record de la compétition. Les analystes le comparent déjà à certains grands noms du football africain tels que Didier Drogba.

Le TP Mazembé a décroché en novembre sa cinquième Champions League africaine. Avec cette nouvelle couronne, le club mythique de Lumumbashi en RDC égale le record du Zamalek du Caire. Les congolais ont battu en finale les algériens de l’USM Alger, 1 but contre 2 lors du match aller en Algérie, et 2 – 0 à domicile au retour. Du côté de la coupe de la CAF, le club tunisien Etoile du Sahel s’est imposé pour la deuxième victoire dans cette épreuve.

Le capitaine des panthères du Gabon Pierre-Emerick Aubameyang est l’homme en forme de la Bundesliga en ce début de saison. En marquant lors des sept premières rencontres de la saison, il est devenu le premier joueur à réaliser une telle performance dans l’histoire du championnat allemand. Avec 24 buts marqués en 23 matchs, l’attaquant du Borussia Dormund occupe la tête du classement des buteurs de la Bundesliga.

Riyad Mahrez 13 buts, est sans doute l’un des joueurs clé qui a permis à Leicester, surprennant co-leader de premier league, de faire voler en éclats le big 4 habituel (Manchester united, Arsenal, Chelsea et Manchester city) en ce début de saison. Il y a un an et demi encore, l‘équipe entraînée par Claudio Ranieri évoluait en division inférieure.

Un autre africain fait également parler de lui en ce moment en Angleterre. Le nigérian Odion Ighalo est devenu le premier joueur de Watford, à marquer 30 but au cours d’une même saison depuis 1960.

En Turquie, l’ancien capitaine des Lions Indomptables du Cameroun Samuel Eto’o Fils, a été désigné entraîneur du club dans lequel il évolue, l’Antalyaspor. Il officiera comme entraîneur – joueur jusqu‘à la fin de la saison.

Les 11es jeux africains de Brazzaville au Congo, baptisés jeux du cinquantenaire, ont permis aux sportifs égyptiens de s’illustrer. Avec un total de 217 médailles dont 85 en or, les pharaons ont dominé ce rendez-vous. L’Afrique du Sud et le Nigeria ont complété le podium du classement général.

Le mondial 2015 de rugby a permis au sud-africain Bryan Habana d‘égaler le record de meilleur marqueur d’essais en phase finale. Avec 15 essais, il rejoint au palmarès le légendaire Jona Lomu. Les Springboks ont terminé 3e, dans une compétition dominée par la Nouvelle-Zélande.

Les mondiaux d’athlétisme de Beijin en Chine, ont vu un pays africain remporter pour la première fois le classement général. Le Kenya, grand fournisseur de talents dans ce domaine, a réussi à surclasser les meilleures nations, notamment les Etats-Unis. Le bilan du kenya lors de ces championnats est de 7 médailles d’or, 6 en argent et 3 en bronze.

Malgré ces belles performances, le sport africain a été éclaboussé par de nombreux scandales. Notamment les accusations de dopage et de corruption dans l’athlétisme kényan. Le sénégalais Lamine Diack ancien président de l’IAAF, est également dans le collimateur de la justice, soupçonné de blanchiment d’argent et de corruption passive.

L’enquête en cours à la FIFA, pourrait également toucher certains dirigeants du football africain. L’intérim à la tête de cette instance du football mondial est assuré par le camerounais Issa Hayatou, président de la CAF.