Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Le yuan deviendra la monnaie officielle au Zimbabwe

Le yuan deviendra la monnaie officielle au Zimbabwe

Zimbabwe

L’année 2016 devrait voir l’entrée de la monnaie chinoise sur le marché zimbabwéen. L’annonce faite par le ministre des Finances Patrick Chinamasa il y a une semaine, tend à se confirmer.

Frappé par une sévère hyper-inflation provoquée par la «  réforme agraire » et les sanctions imposées par la communuaté internationale, le Zimbabwe vit plus d’une décennie de crise économique.

L’une des conséquences, c’est que pays n’a plus de devises nationales depuis 6 ans. Le rand sud-africain, le pula du Botswana et le dollar américain étaient autorisés dans les transactions courantes. En 2014, le yuan faisait son entrée dans le panier des neuf devises qui constituent les réserves de change au Zimbabwe, mais il n‘était pas utilisé pour les transactions commerciales. Ce qui devrait être le cas très prochainement : «  L’acceptation du yuan devrait nous offrir de nouvelles possibilités dès l’année prochaine » a estimé Robert Mugabe.

Avec l’injection du yuan sur le marché zimbabwéen, c’est une dette de 40 millions de dollars qui sera effacée par la Chine. C’est un pied de nez que le pouvoir d’Harare fait aux monnaies occidentales et pour démontrer la bonne santé des relations diplomatiques et économiques entre Pékin et M. Mugabe, affirmait en substance Philippe Hugon directeur de recherche à l’IRIS.

Pour ce qui est de la Chine, l’opération est plus rentable sur le plan diplomatique. La devise chinoise vient d‘être reconnue comme une monnaie de réserve internationale par le FMI ; cette acceptation par un autre pays accroît la légitimité de cette reconnaissance. Cela pourrait être bénéfique pour la Banque de développement des BRICS dans son ambition de concurrencer le FMI et la Banque mondiale.

Depuis qu’il est boudé par les pays occidentaux, le Zimbabwe a décidé de se tourner vers l’Orient et l’Asie. Ainsi, la Chine est devenue le deuxième partenaire commercial du pays après l’Afrique du Sud. En début décembre, Xi Jinping avait effectué une visite officielle dans ce pays et signé une dizaine d’accords économiques. Il avait également octroyé un prêt d’un milliard de dollars pour l’expansion de la plus grande centrale thermique du Zimbabwe.

Voir plus