Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ethiopie : deux leaders de l'opposition arrêtés

Ethiopie : deux leaders de l'opposition arrêtés

Ethiopie

Ils s’opposent au projet de construction d’une nouvelle zone économique près d’Adis Abeba. Le gouvernement les accuse d’incitation à la révolte. Les deux leaders, arrêtés le 26 décembre, sont membres du Congrès Fédéral Oromo(OFC).

Le gouvernement éthiopien a lancé les travaux de construction d’une zone économique à Oromo. Le projet prévoit de déplacer des milliers de familles, ce qui a suscité la colère des populations de la contrée.

Selon son président, Marara Gudina, la police a arrêté Bekele Gerba, adjoint du parti et Djene Tafa, secrétaire général pour des raisons fallacieuses. “ Ils soupçonnent notre parti et certains de nos membres de faire partie du mouvement de protestation; que nous avons incité les manifestants à la révolte. Nous ne savons pas quand Bekele et Dejene seront libérés ou condamnés pour rien .”

Les dissidents accusent la coallition EPRDF au pouvoir de marginaliser l’ethnie Oromo qui occupe la région d’Oromia, la plus grande d’Ethiopie par sa taille et sa population.

Les responsables gouvernementaux n’ont pas répondu à ces accusations. Cependant, le Premier ministre Hailemariam Desalegn a déclaré au parlement vendredi que “les forces anti-paix” avaient incité à la violence en répandant de fausses informations sur le “Plan directeur de développement intégré d’Addis-Abeba.”

Le projet vise à créer un plan développement urbain intégré entre Addis-Abeba la ville administrative et de la région d’Oromia qui entoure la capitale.