Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

En voie d'expulsion, une journaliste française critique Pékin et Paris

En voie d'expulsion, une journaliste française critique Pékin et Paris

Chine

En passe d‘être expulsée de la Chine, la journaliste française Ursula Gauthier accuse la Chine de vouloir « museler la presse internationale » et critique la réaction de l’Elysée.

Alors que son visa et sa carte de presse n’ont pas été renouvelés, la correspondante de l’hebdomadaire L’Obs, Ursula Gauthier, sera expulsée de la Chine le 31 décembre prochain. Mais avant même son départ, la journaliste a vivement critiqué les autorités chinoises dont elle déplore l’attitude face à la presse internationale.

Interrogée par France Inter, elle a fustigé ce qu’elle considère comme une façon de « museler la presse internationale ». « Il ne s’agit pas de moi, il s’agit d’une tentative très violente de museler la presse internationale », regrette la journaliste, très remontée contre la décision de Pékin de l’expulser. « Ce n’est pas que moi qui suis visée là. La Chine ayant le rôle que l’on connaît maintenant, il est très important qu’on ne la laisse pas retomber dans des façons que l’on croyait totalement révolues et qui rappellent la Révolution culturelle », a-t-elle poursuivi.

Une réaction « pas au niveau de l’enjeu »

Selon la journaliste, « la presse chinoise elle-même a été totalement muselée… Il y avait encore des franges des médias, en particulier dans les provinces, qui avaient une certaine indépendance et qui pouvaient traiter de sujets qui n‘étaient pas totalement orthodoxes. Ces médias ne peuvent plus le faire ». Elle a également critiqué l’attitude des autorités françaises dont elle juge la réaction « pas du tout au niveau de l’enjeu ». Le ministère français des Affaires étrangères s’est en effet exprimé sur la question en disant regretter cette décision.

Correspondante permanente de L’Obs en Chine depuis 2009, Ursula Gauthier est la première correspondante étrangère en Chine à faire l’objet d’une expulsion depuis la mesure prise en 2012 contre Melissa Chan, correspondante du service en anglais de la chaîne Al Jazira. Il est reproché à la journaliste française un article sur la politique décrite comme répressive à l‘égard du Xinjiang, vaste région en majorité musulmane de l’ouest de la Chine.

Voir plus