Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Afrique subsaharienne : état de la microfinance en 2016

Afrique subsaharienne : état de la microfinance en 2016

Microeconomie

Une étude menée par ResponsAbility, leader mondial des investissements privés dans la microfinance, situe l’Afrique subsaharienne au deuxième rang des meilleures progressions de ce secteur, avec 15 à 20 %.

Cette partie du continent africain, l’une des moins bancarisées (avec 24 % de taux de bancarisation moyen en 2012), aura la deuxième progression la plus importante en termes de microfinance, derrière la région Asie-Pacifique qui culminera à plus 30 % l’an prochain.

A la fin de l’année 2012, elle faisait état d’un portefeuille de prêts global de 527 millions de dollars. Les fonds proviennent des dépôts des épargnants, des bailleurs de fonds ainsi que des investisseurs privés organisés en holdings.

Selon les experts interrogés dans le cadre de la réalisation de cette étude, les efforts fournis par les états dans la réglementation, ainsi que l’utilisation de la technologie, sont les principaux catalyseurs de la microfinance en Afrique subsaharienne. Ce qui permet d’atteindre les micro-entrepreneurs installés dans les zones isolées.

Pour Rochus Mommartz, le directeur de ResponsAbility : “l’argent mobile et la banque sans guichet permettent à la microfinance de sauter les étapes”. A l‘échelle mondiale, la croissance de la microfinance devrait s‘établir entre 10 et 15 % en 2016, contre 12 % en 2015.