Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Business Africa

business-africa

Ouganda : la production en énergie va doubler dans trois ans

Ouganda : la production en énergie va doubler dans trois ans

Business africa

L’Ouganda va doubler sa capacité de production d‘électricité au cours des trois années à venir.

Doté d’un énorme potentiel hydroélectrique, le pays a décidé d’investir dans les projets hydriques pour atteindre une capacité de production de 1600MW d’ici 2025.

Des infrastructures en cours de réalisation

Parmi les investissements, le barrage de Bujagali près de Jinga sur le Nil. Ce projet de centrale électrique approuvé en 2007 et lancé en 2011 produira 250 MW.
La centrale hydroélectrique de Bujagali, même si elle permettra de doubler la production, ne pourra pas à elle seule répondre à une demande sans cesse croissante.

C’est dans cette optique que les barrages de Karusma et d’Isimba, d’une capacité de 600 MW et de 183 MW, sont également en cours de réalisation. A cela s’ajoute, d’autres plans de création de centrales d‘énergies renouvelables qui seront développées par des entreprises privées.

Karuma comme vous le savez est un énorme projet. La capacité de ce barrage hydroélectrique sera égale à la demande en énergie.

Investissements privés et étrangers visés

Le gouvernement a mis en place un régime fiscal incitatif pour les investissements privés. Mais les entreprises se plaignent du tarif élevé appliqué aux utilisateurs d‘énergie dans le pays. De même pour les ménages, dont très peu accèdent à l‘électricité, à cause du déficit des réseaux de distribution très souvent défaillants et des tarifs trop élevés pour les budgets modestes.

Pour les autorités, il faudra attendre la finition des centrales hydroélectriques pour voir les tarifs de l‘électricité revus à la baisse. Une fois que la production en énergie du pays aura doublée, va ensuite se poser le problème de la consommation. A cet effet, la Compagnie d‘électricité ougandaise préconise l’incitation aux investissements étrangers qui pourront non seulement développer le secteur industriel du pays mais aussi consommer l‘énergie qui sera produite.

Voir plus