Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les Centrafricains disent "oui" à la 6e République

Les Centrafricains disent "oui" à la 6e République

Politique

Selon les résultats provisoires du référendum tenu les 13 et 14 décembre, 93 % des électeurs se sont prononcés en faveur de la nouvelle Constitution.

L’Autorité nationale des élections (ANE) a annoncé les résultats une semaine après la tenue du scrutin. La présidente de l’ANE Marie-Madeleine N’kouet Hoornaert a indiqué à l’AFP que “le “OUI” a obtenu 93% et le “NON” 7%”. Aux yeux de la communauté internationale, les résultats du référendum sont la première étape avant l’organisation de l‘élection présidentielle le 27 décembre prochain.

La nouvelle Constitution qui doit à présent être promulguée par la présidente Catherine Samba Panza prévoit la proclamation d’une sixième République, une limitation du mandat présidentiel à deux exercices, la formation d’une Haute cour de justice, des dispositifs de lutte contre la corruption, mais aussi la mise à l‘écart des bandes armées du processus politique.

L’organisation d’un référendum constitutionnel en Centrafrique n’a pas été simple. Le premier indicateur de ces difficultés est le taux de participation qui n’a pas dépassé les 38 % selon l’ANE. Les opposants au scrutin ont orchestré des incidents à travers le pays, notamment dans la capitale Bangui, où le taux de participation a été de huit points moins important que la moyenne nationale.

En guise de rappel, la RCA est plongée dans un cycle de violences intercommunautaires consécutif à la chute du président François Bozizé en avril 2013. Les Nations unies espèrent que le processus politique qui démarre avec les résultats du référendum “permettra de poser les bases nécessaires à un avenir stable pour le pays et ses habitants”.