Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

FIFA : suspendu pour 8 ans, Sepp Blater va faire appel

FIFA : suspendu pour 8 ans, Sepp Blater va faire appel

Suisse

Sepp Blatter a confirmé qu’il fera appel de la décision du Comité d‘éthique de sa suspension pour huit ans d’abord devant la FIFA, puis devant le Tribunal arbitral du Sport (TAS).

Le président sortant de la FIFA a tenu une conférence de presse à Zurich peu après l’annonce faite par le comité d‘éthique de la FIFA qui le suspend de toute activité liée au football avec le président de l’UEFA Michel Platini.

“Je vais me battre, et je vais lutter pour la FIFA, s’est-il confié à la presse. Suspendu, huit ans, pour quelle raison ?» Sepp Blater dit ne pas digérer le fait que les médias aient eu déjà connaissance de son bannissement avant lui ce lundi matin.

“Je parlais avec mon avocat ce matin, qui n‘était certainement pas surpris que la notification de la décision ait d’abord été faite à la presse, et plus tard à ceux qui devaient la recevoir. Il n‘était pas surpris parce que la communication dans ce comité d‘éthique est un exemple de la façon dont les choses ne devraient pas être faites.”

L’octogénaire a été puni pour avoir versé à Michel Platini un million 350 mille euros en février 2011 pour un travail que le Français avait effectué entre 1998-2002 en tant que conseiller du président de la FIFA.

Sepp Blatter a dit qu’il avait passé un accord avec Michel Platini et insiste toujours sur le fait qu’il n’a rien fait de mal. “Je suis un homme de principes, principes selon lesquels, je ne touche jamais à ce qui ne m’appartient pas. Deuxièmement, je paye toujours mes dettes. Maintenant, ils me disent que j’ai essayé d’acheter les votes de Michel Platini lors des élections de 2011”.

Sepp Blatter a ajouté qu’il se considérait toujours comme le président légitime de la FIFA. Aux États-Unis, les procureurs ont inculpé 27 responsables actuels et anciens de la FIFA au Nord et au Sud du pays suite à des accusations de corruption liées à la vente des droits de diffusions des compétitions de football. Douze personnes et deux sociétés de marketing sportif ont d’ores et déjà été condamnées.
Voir plus