Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Cours du pétrole : le patron de Total pas très optimiste pour 2016

Cours du pétrole : le patron de Total pas très optimiste pour 2016

Qatar

Patrick Pouyanné estime que le baril de brut devrait se négocier entre 40 et 60 dollars pendant les mois à venir.

Au regard de la conjoncture, le directeur général de Total explique que la production va continuer à être plus importante que la demande. “Je pense qu’en 2016 nous verrons toujours un approvisionnement qui montrera que les marchés seront toujours bien approvisionnés, avec des capacités grandissantes. Il y a une inconnue sur le rythme de l’accroissement de la demande, qui a été plutôt forte en 2015, 1,8 million de barils par jour – ce fut la deuxième plus importante augmentation de la demande des dix dernières années” a-t-il fait en marge de la Conférence internationale sur les technologies liées au pétrole qui s’est tenue début décembre au Qatar.

M. Pouyanné espère que la contraction de l’approvisionnement américian mi-2016 aura un effet positif sur le marché. Il devrait entraîner à sa suite une contraction plus générale des pays-non OPEP qui contribuent actuellement à inonder le marché de pétrole brut bon marché.

Seuil de rentabilité

Mais qu‘à cela ne tienne, le géant français des hydrocarbures dit ne pas être en crise pour autant. Il fait savoir qu’il y aura sans doute moins de recrutements mais qu’il n’y aura pas de départ comme chez certains concurrents du fait de la chute des revenus.

Il n'y aura pas de départ à Total comme chez les concurrents.

“Mon travail c’est d‘être certain que nous pouvons faire des profits quelque soit le prix, fait-il. La bonne réponse, sur laquelle nous travaillons à Total, c’est de réduire le seuil de rentabilité. Notre objectif est qu’en 2017, nous ayons un seuil de rentabilité à 60 dollars le baril, ce qui signifie qu‘à ce niveau, nous serons au seuil de rentabilité de nos opérations.”

En guise de rappel, l’Organisation des pays producteurs et exportateurs de pétrole a indiqué lors de sa réunion du 04 décembre- à Viennes qu’elle comptait maintenir son seuil de production à 30 millions de barils par jour.

Voir plus